projet

  • N5 : Le Bourgmestre de Gerpinnes en parle

    Philippe,Busine,Bourgmestre,Gerpinnes,CDH,Mayeur

    « Partagé entre satisfaction et inquiétude »

    Le mayeur CDH de Gerpinnes où passera l’axe Est reliant le Bultia à la Blanche borne, a approuvé le tracé du trident light.

    Mais le bourgmestre avoue éprouver des sentiments partagés: « Je me réjouis qu’une solution ait enfin été trouvée après tant d’années de tergiversations. Mais, le deuxième sentiment qui m’anime est l’inquiétude. Il va falloir discuter pour réduire les nuisances pour les citoyens. J’attends une réunion de travail avec le bureau d’études rapidement pour affiner le tracé ».

    Pour Philippe Busine, ce tracé est moins dommageable pour sa commune qu’un précédent projet. « Un précédent projet prévoyait un tracé Tarcienne, Somzée, les Flaches, IMTR et Blanche borne qui aurait coupé Gerpinnes en deux. Actuellement, des milliers de voitures traversent les villages de Gerpinnes, Acoz, Lausprelle. Ce compromis est une solution équilibrée », a déclaré le bourgmestre.

    E.M.A.

    Article publié dans La Nouvelle Gazette Charleroi du 30/10/2015.

  • Un projet de poulailler industriel - Gougnies

    Projet-poulailler-gougnies-.jpgL’inquiétude gronde chez les riverains du petit village de Sart-Eustache, mais aussi à Gougnies (Gerpinnes) et Aiseau-Presles.

    Ce jeudi, à Sart-Eustache, s’est tenue une réunion sur l’objet de leurs craintes: un projet de poulailler industriel, à la rue Bas-Sart, à Sart-Eustache. Celui-ci vise l’installation et l’exploitation d’environ 30.785 poules pondeuses, tant sur le territoire fossois, que celui des deux autres communes. L’infrastructure devrait être étendue sur 13 hectares de terrain.

    Une enquête publique est actuellement en cours, et prendra fin le 19 novembre. Citoyens anxieux et autres opposants comptent bien faire entendre leurs voix. Pour eux, de nombreux arguments poussent à refuser ce projet de grande ampleur.

    Mais quelles sont leurs craintes exactement ?

    1. Des nuisances olfactives et une dévalorisation immobilière
    2. Un charroi de 226 camions pour 13,5 mois
    3. Un impact sur le relief paysager
    4. Un danger: la pollution des eaux des ruisseaux

    Une information parue dans La Nouvelle Gazette de Charleroi de ce 18/11/2013 (article complet en dessous du sondage)

    Projet-poulailler-gougnies.jpg

  • Une Saint-Patrick au profit d’une fondation, c’est à Gerpinnes !

    fondation,papillon,projet,cocon,orphelinat,charleroiLa meilleure façon de voir la vie en vert le temps d’une journée, c’est pour la Saint-Patrick ; c’est au profit de la Fondation Papillon ; et c’est à Gerpinnes que ça se passe !

    Baptisée « Saint Patrick’s Day, Eire de fête pour Papillon», elle se déroulera ce samedi 16 mars en la taverne « Chez  Mich » (de 11h jusqu’au bout de la nuit, Place des Combattants).

    Le patron, sensibilisé au projet, reversera l’ensemble des bénéfices à la fondation. Celle-ci cherche à aider des enfants de Charleroi  par un « Projet Cocon », la  construction d’un « orphelinat ».

    papillon.jpgLa fibre de…VERT ! Pour cette journée de Saint-Patrick, soignez votre look avec un attirail de couleurs verdoyantes. C’est la tradition ! (vêtement, écharpe, chapeau, objets, accessoires, …).

    Au programme: Live Music, Guinness, Champagne, Whiskey,…

    Les Irlandais sont connus pour être de grands fêtards. Il est temps de leur prouver que nous pouvons être à la hauteur, en...vert et…avec tous !

    http://www.fondationpapillon.be