ferme

  • La ferme du Raz Buzée depuis 5 générations

    Le lait, une affaire de famille.

    Raz,buzée,ferme,magasin,gerpinnes

    Située à la rue des Flaches à Gerpinnes, la ferme du Raz Buzée est spécialisée dans la transformation du lait depuis 5 générations. Anne-Marie et sa belle-fille prennent en charge le petit magasin qui offre fromages et crèmes glacées aux parfums les plus particuliers les uns que les autres.

    Toutes les informations dans La Nouvelle Gazette Charleroi de ce samedi 13 juillet 2019 : cliquez ici.

  • La ferme du Raz Buzée depuis 5 générations

    Le lait, une affaire de famille.

    Raz,buzée,ferme,magasin,gerpinnes

    Située à la rue des Flaches à Gerpinnes, la ferme du Raz Buzée est spécialisée dans la transformation du lait depuis 5 générations. Anne-Marie et sa belle-fille prennent en charge le petit magasin qui offre fromages et crèmes glacées aux parfums les plus particuliers les uns que les autres.

    Toutes les informations dans La Nouvelle Gazette Charleroi de ce samedi 13 juillet 2019 : cliquez ici.

  • Gerpinnes : Le nombre de fermes a baissé de 73,4 % depuis l'année 1980

    04586.jpg

    Au cours des 34 dernières années, la Belgique a perdu 67 % de ses exploitations agricoles. Dans notre région, la baisse varie de 87 % à Charleroi à 41,5 % à Merbes-le-Château. Les communes qui comptent le plus de fermes sont Beaumont, Pont-à-Celles et Les Bons Villers. À Farciennes et Montigny-le-Tilleul, les fermiers sont en voie d’extinction avec respectivement 4 et 5 exploitations agricoles. Cependant, la superficie moyenne par exploitation a pratiquement triplé. Les agriculteurs s’agrandissent sans cesse afin de réduire leurs coûts de fonctionnement.

    A Gerpinnes, l'entité est passée de 94 fermes en 1980 à 25 fermes en 2013, une baisse de 73,4 %.

    Fermes de plus en plus grandes :

    Si le nombre d’exploitations baisse inexorablement chaque année, la superficie totale des terres agricoles recule nettement moins vite : environ 2.000 ha sont urbanisés par an. La superficie moyenne des exploitations a presque triplé depuis 1980 en Wallonie, passant de 20,8 ha à 55,4 ha.

    Une information parue ce samedi 1er août 2015 dans La Nouvelle Gazette Charleroi (de plus amples informations sont présentes dans l'article complet)