folklore - Page 3

  • Presque 2000 marcheurs à Gerpinnes – UNESCO (+ vidéo RTL)

    UNESCO,Gerpinnes,marches,sambre,meuse,folklore

    UNESCO,Gerpinnes,marches,sambre,meuse,folkloreCe dimanche, des marcheurs des 4 coins de l’Entre-Sambre-et-Meuse se sont réunis à Gerpinnes, ils étaient près de 2000. Un spectacle remarquable, malgré un temps qui n’a pas facilité le travail de ces passionnés. Avec une pluie fine, soulignons la présence de plus de 100 porte-drapeaux à affronter la force d’un vent  bien présent. Sous ce climat, les marcheurs ont représenté dignement leur identité folklorique : Thuin, Fosses-le-Ville, Hanzinne, Walcourt, Ham-sur-Heure, Gerpinnes… UNESCO,Gerpinnes,marches,sambre,meuse,folkloreL’effet visuel était au rendez-vous, tentant d’être représentatif du phénomène des marches folkloriques dans sa globalité, en rassemblant leurs spécificités en un seul endroit. Il s’agissait d’un moment exceptionnel sur le sol Gerpinnois, « Honneurs à la reconnaissance de l’UNESCO des Marches Folkloriques de l’Entre-Sambre-et-Meuse ».

    Vidéo RTL :


  • Obligation d'autorisation pour les armes des marches folkloriques ?

    arme,feu,floklorique,marche,entre,sambre,meuse,C’est la panique au sein des Marches de l’Entre-Sambre-et-Meuse. Un nouvel Arrêté Royal oblige les détenteurs d’armes à feu folkloriques à obtenir une autorisation. Celui-ci ne précise pas clairement si les armes des marches folkloriques sont concernées ou pas. Au sein des marcheurs, l’inquiétude monte.

    Reportage du journal de RTL ce 9 juin 2013 :

    Lire la suite

  • « La compagnie du temps qui passe » - Lundi de Pentecôte

    UNESCO-Gerpinnes-01.jpgA Gerpinnes, ce lundi de Pentecôte de l’an un après la consécration UNESCO, il y aura une compagnie exceptionnelle d’escortes de procession, du Moyen Age à nos jours, afin de présenter les divers serments qui, au fil du temps, ont escorté cette procession. En ouverture, cette compagnie présentera un peloton d’enfants qui reconstituera l’escorte de procession de 1943. Ce fait de guerre, qui vit défiler des enfants en culotte courte, présentant des fusils en bois, afin d’honorer sainte Rolende, reste présent dans la mémoire collective des gerpinnois.

    Ordonnancement de la compagnie :

    • Enfants de la Marche Saint-Pierre, représentant la procession durant la guerre 40-45 ;
    • Groupe des Templiers ;
    • Groupes des Arbalétriers ;
    • Groupe des Archers avec la relique de Marie-Madeleine (Jumet) ;
    • Groupe des Archers avec la relique de Saint Feuillien (Fosses-la-ville) ;
    • Batterie ;
    • Groupe des marcheurs du 1er empire (Walcourt) ;
    • Groupe de la Garde Civique (Jumet et Lausprelle) ;
    • Groupe des Marcheurs 2ème empire (Gerpinnes) ;
    • Groupe de Chanoinesses avec une relique de sainte Rolende.

    Horaire :

    • 15h30 : Départ de la Compagnie et évolution dans les rues du centre ;
    • 16h15 : Prise des reliques à l’Eglise (place des Combattants) ;
    • 17h25 : Entrée dans les prés de Sartia ;
    • 17h45 : Rentrée de la compagnie ;
    • 18h30 : Passage devant la tribune d’honneur (arrêt + décharge) ;
    • 18h45 : Repos des reliques en l’église (en vue de la prière avec la châsse sainte Rolende après la rentrée de celle-ci).
  • A Gerpinnes-centre, pas de changement dans le Corps d’Office

    Cassage du vere 2013 G 136.jpgLe lundi de pâques, le folklore des Rolendiens faisait son retour à Gerpinnes pour le traditionnel cassage du verre.

    Vers 15h, après un barbecue organisé par les voltigeurs, le Corps d’Office et la batterie défilaient officiellement. Avec la participation de l’Harmonie Royale Saint-Michel de Gerpinnes, ils ont parcouru les rues jusqu'au Sartia.

    Ensuite, vers 18h, ils se sont rendus dans la salle communale, lieu où la population les attendait pour le traditionnel cassage du verre.

    Au final, 3 places étaient remises en jeu, Tambour-Major, Officier des Zouaves et l'un des Majors, mais aucun changement. La Tambour-Major restera Roland Delatte, l’Officier des Zouaves Olivier Lowie et l'un des Majors Rudy André.

    ==> Album photo <==