Invasion de cochons vietnamiens

Nous évoquions dans nos colonnes de lundi l’invasion de quatre suidés sur le terrain de football du FC Gerpinnes samedi matin, en plein entraînement de plusieurs équipes de jeunes du club. Les jeunes joueurs avaient été très surpris de voir quatre cochons noirs fouler le gazon, gambader sans crainte à proximité des footballeurs et du public, avant de quitter le terrain aussi tranquillement qu’ils étaient venus. Il s’agissait d’une femelle suitée de trois petits. Comme tous les médias, nous avons qualifié ces bêtes noires de sangliers. Et pour cause, depuis quelques mois, une bande de sangliers laboure consciencieusement le terrain de football en face de la prison de Jamioulx, la commune voisine.

Cochon,vietnamien,Gerpinnes,Football,terrain

Cependant, les chasseurs de la région et les agents du DNF qui ont examiné avec attention le film de l’invasion du terrain du FC Gerpinnes sont formels : il ne s’agit pas de sangliers mais de cochons vietnamiens. Ces suidés de compagnie exotiques ont une physionomie très différente de nos sangliers sauvages : ils ont la peau noire et le poil noir très ras, une stature rondouillarde et un groin court et retroussé.

Les sangliers adultes eux ont le groin et le corps allongés. Leur pelage est gris-brun foncé avec de longues soies. Les marcassins, rayés brun et blanc à la naissance, deviennent ensuite roux de 6 mois à 1 an, avant de virer au gris-brun. De plus, le comportement de ces suidés n’est pas du tout celui de sangliers. Les sangliers sont des animaux nocturnes qui, à moins d’être dérangés, ne sortent des bois que la nuit pour manger. Ils prennent la fuite en présence de l’homme.

Reste à savoir ce que des cochons vietnamiens faisaient en liberté sur le terrain de foot de Gerpinnes. Il s’agit soit d’une plaisanterie, soit de cochons échappés. Comme tous les porcs domestiques, les cochons vietnamiens doivent être identifiés et enregistrés dans la base de données de l’AFSCA selon la loi. Même les particuliers doivent obtenir une autorisation de l’AFSCA dès qu’ils détiennent plus de 3 suidés. E.MA.

Une information publiée dans La Nouvelle Gazette Charleroi de ce mercredi 2 mars 2016.

Commentaires